ADM dénonce les déclarations discriminantes des autorités françaises.

ADM dénonce les déclarations discriminantes  des autorités françaises.

 

islamophobie-Guide

«Si l’islam n’aide pas la République à combattre ceux qui remettent en cause les libertés publiques, il sera de plus en plus dur pour la République de garantir le libre exercice du culte.»

http://www.liberation.fr/france/2016/07/31/dans-une-tribune-au-jdd-manuel-valls-met-en-garde-l-islam-de-france_1469546

ADM rappelle aux autorités françaises ses obligations en matière de protection des minorités religieuses et ethniques. Les autorités françaises font volontairement l’amalgame entre terrorisme et Islam. Stigmatisant un peu plus une communauté déjà persécutée (ciblage ethnique et religieux de l’état d’urgence, populisme des personnalités politiques et médiatiques, posts appelant aux meurtres des Arabes, des noirs et des musulmans, agressions et actes islamophobes, discrimination à l’emploi, au logement, touchant toutes les strates de la société civile) en raison de son appartenance religieuse à l’islam.

Les États arabes ne sont pas en reste dans cette charge raciste et discriminante. Les autorités insinuent par le financement des mosquées pris en charge par les États arabes, qu’en construisant des mosquées ils financeraient un nouveau terrorisme, déguisé derrière ces construction de mosquées en France. En parlant du Maroc, de l’Arabie Saoudite…

Nous rappelons les conventions internationales et traités signés et ratifiés  par la France, à savoir que la liberté de conscience et les liens qu’ont les communautés avec leur pays d’origine sont protégés par des lois fondamentales, nous demandons donc aux autorités de respecter ces traités.

Nous réitérons ici notre appel d’arrêter

-Les bombardements sur les populations civiles de Syrie et d’Irak;
-Tout soutien logistique et financier des groupes dit rebelles (terroristes) et qui commettent des exactions prioritairement en Libye et en Syrie, mais ailleurs également.

http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Crises-et-conflits-armes/Actualites/Syrie-des-horreurs-commises-par-des-groupes-armes-18744

Nous demandons aux autorités de trouver de réelles solutions afin de protéger la population en composant avec toutes les franges de la société sans aucune discrimination.

ADM dénonce aussi l’état d’urgence qui est en voie de se pérenniser. Des personnes sont emprisonnées chez elles, subissant des mesures disproportionnées simplement du fait qu’elles s’affilient à l’islam orthodoxe.

L’état de droit est le seul rempart contre le terrorisme et la discorde attisés par le populisme.

 

 

Sihem Zine
Présidente d’ADM

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Princessezoebebesecoue |
aa lr |
Arnaquesanti |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gokaiartsmartiaux
| Formation Espace Bernanos
| FO André Chaussures