Le Tribunal d’Orléans annule l’assignation à résidence de Monsieur E. Tchétchènes ( ADM)

11 octobre 2016

articles et presse

Monsieur E. Handicapé signait 3 fois par jour au commissariat à 8 h, à 11h 45 et à 19 h. ADM l’accompagne depuis le début des différente procédures à son encontre.

TA Annule Elbek

Voici son témoignage:

Je suis handicapé à 79%, j’ai marché sur une mine en Tchétchénie dans mon village qui était à coté des vaches. J’ai une prothèse à la jambe qui me fait très mal quand je marche plus de 100 mètres. Avant je sortais 3 fois par jour aujourd’hui maintenant avec l’assignation je suis obligé de sortir 10 fois par jour. Car la nuit je ne peux sortir alors j’en fais trop la journée. Le commissariat est à 6 ou 7 km de chez moi.

J’y vais en voiture et des fois en bus.

Mais je dois marcher plus de 100 mètres pour accéder au commissariat. Ce qui me fait terriblement mal avec le frottement de la prothèse.

J’ai un lourd traitement qui me cause des pertes de mémoire. J’arrive de moins en moins à marcher. Comment je vais faire pour signer avec les douleurs qui sont plus fortes de jour en jour? Même avec les massages à la maison, j’ai mal.

J’aurai dit à la préfecture, que je suis un ancien combattant, c’est un mensonge absolu et une calomnie.

Parce que quand je suis arrivé en France avec ma famille, nous avons demandé à l’État français  à  la douane la permission d’entrer en France.

Nous leur avons donné une brève entrevue et après 1 ou 2 jours; ils nous ont permis d’entrer dans le territoire français.

Je n’ai jamais dit que je me serais battu en Tchétchénie, ou quelque chose dans ce genre. Et je le répète, c’est 100% de mensonge.

De plus la préfecture ne m’avait rien demandé sur la guerre en Tchétchénie, ils ont juste posé des questions sur la route que nous avions empruntée pour arriver et l’entrée en France (comment? et d’où?). Je me souviens de ce jour comme si c’était hier.

Et tout ce que j’ai dit à l’OFPRA, à la douane de l’aéroport, est écrit sur mon dossier à l’OFPRA.

Ce que j’ai écrit dans mon dossier et je l’ai dit à l’OFPRA, je le confirme aujourd’hui encore, et je refuse que l’on me prête des paroles que je n’ai jamais prononcées ou écrites en 2005.

« remarqué par mon radicalisme » et je serais « un leader de wahhabites » »Diaspora tchétchène ».

En 2013, Nous avons ouvert avec d’autres Tchétchènes une association loi 1905 : son objectif était l’ouverture d’un centre culturel tchétchène à Orléans fait sur une base  de respect du droit d’association et des lois de la loi française nous avons créé pour cela l’Association tchétchène « Vaynah ».

Cette association est officiellement répertoriée dans la liste des associations à la Mairie d’Orléans.

Nous avons un compte bancaire  de l’association. ( voir documents joints, et tous les relevés bancaires de l’association ci- joints).

il y a une somme d’argent sur ce compte accumulé par les virements des environs 30 personnes originaires de Tchétchénie vivant en France.

Ce montant est toujours sur le compte nous ne l’avons pas dépensé, ni touché, ni envoyé nulle part.

Nous avons également fait une demande de locaux à la Mairie d’Orléans pour notre association mais, pour la raison d’indisponibilité de locaux de la part de la mairie nous n’avons toujours pas pu bénéficier d’un local.

Quel crime avons-nous commis pour être traité comme ça?

Nous n’avons jamais eu de réunion depuis l’ouverture de l’association car nous n’avons pas de lieu ou nous réunir, pas de local.

Concernant de l’allégation   »radicalisme » et « prosélytisme religieux « .

Je ne peux pas vous expliquer d’une manière certaine ce qu’ils sous-entendent sur un radicalisme et prosélytisme religieux. Mais, sans doute, les renseignements les ont  fabriqué sur la base des ragots et des bavardages des mauvaises langues qui n’ont pas pu participer à l’association ou qui en étaient jaloux.

Car, nous (les Tchétchènes) avons eu plusieurs disputes, concernant l’ouverture de l’association, puis pour sur l’argent,puis pour locaux… .

Nous ne discutons entre nous que des problèmes liés à la communauté d’ordre social, familial, culturel, religieux en sommes tout ce qui touche à l’humain comme dans toutes les autres communautés.

Ces discussions ont commencé entre nous depuis l’effondrement du régime communiste, quand nous avons eu la liberté de choix et la pratique d’une religion et la liberté d’opinion. Ce que nous avons trouvé en France.

Dans les mosquées, par exemple, les imams parlent dix fois plus de religion que nous. Quel est le crime? C’est notre religion.

 

c) Concernant de « rôle dirigeant » (« Leader des wahhabites en région Centre Val de Loire »).

C’est une calomnie.

En 2010, je crois dans le quartier l’Argonne (Orléans), il y a eu des  grandes querelles et des bagarres parmi les jeunes.

L’oncle de l’instigateur de cette bagarre m’a demandé de l’aider à régler cette situation dangereuse et à nous deux de calmer les jeunes.

je n’aime pas et je ne participe jamais aux bagarres. Je suis un pacifiste. Je suis handicapé.

De plus, je ne suis pas venu en France pour me bagarrer ou combattre où pour faire la guerre à qui que se soit. Au contraire, je suis venu ici pour être  loin des bagarres et de la guerre.

Un jour alors que j’essayai de trouver une solution à une émeute de quartier, cela à durer des heures. Je n’ai pu prier.

Alors, je me suis écarté un peu plus loin du côté de la bibliothèque, pour faire ma prière car l’heure de la prière était passée depuis longtemps. Cette situation a duré avec les jeunes  car ils étaient très remonté.

Au cours de ma prière, après quelques minutes j’ai vu que tout le monde s’était rangé derrière moi pour la prière. (en effet le musulman à 5 prières à faire par jour et doit les faire à l’heure, il est naturel de se ranger derrière celui qui a commencé la prière, ou à la mosquée derrière l’imam.)

À ce moment, La Police m’a photographié et filmé.

Plus tard, la Police a montré ces photos à plusieurs personnes de mes compatriotes et leur demandait qui est ce Monsieur.

J’ai entendu ces informations de ces certains Tchétchènes qu’après la perquisition à mon domicile.

Je n’ai prié qu’une fois dehors. Cela fait partie de l’islam de faire la prière en commun.

Il n’y avait rien d’extraordinaire ou d’exceptionnelle. Mais, pourquoi faire surgir des photos d’il y a 5 ans ? et me cataloguer par là même en me calomniant comme ils l’ont fait sur l’assignation à résidence  et sur la base des  commérages qu’ils font courir sur moi. Et faire de moi un « leader des wahhabites »

Concernant la dernière accusation « Organisation de la collecte de fonds destinés pour Jihad au Nord –Caucase et en Syrie »

Le motif pour cette accusation est aussi un mensonge :

cela vient d’une collecte que nous avons faite mais pas pour le Caucase ou la Syrie…  » .

Depuis plusieurs années, j’ai une liste de collecte fait pour une personne décédée.

Car, comme vous savez, que la plupart des musulmans rapatrient les corps des défunts dans leur pays pour les enterrer.

Cette collecte de fonds entre les Tchétchènes, existe presque dans toutes les villes de France et en Europe. Nous n’avons jamais rien caché.

j’ai aussi montré la liste des collectes à la Police mais la Police n’a même pas voulu la regarder.

L’argent n’a jamais bougé du compte, il y est toujours.

À cause de cela il y a eu aussi beaucoup de disputes dans  l’association et  des ragots parmi mes compatriotes certains jaloux.

Mais, si cet argent et cette association que je gère me nuisent autant je peux la laisser, parce que j’en ai marre depuis longtemps de me quereller avec tous les insatisfaits. J’ai dit-il y a un an si une personne venait à demander les fonds pour rapatrier le corps d’un défunt proche parce qu’elle n’a pas d’argent alors je lui donnerai et je mettrai fin à ma gestion d’association. Au détriment de la communauté. Car au départ cela partait d’une  intention de s’entraider pas de créer des problèmes à cause desquels je souffre aujourd’hui.

Je ne suis pas un adhérent ou partisan d’Émirat du Caucase » .

Mais, chez moi, Je reçois des amis différents – ceci et notre solidarité et je ne sais pas qui pourrait être de telle ou telle idée ou parti ou autres « Emirat Caucase »

Je ne demande pas à chaque convive de quel côté il est ou autre. C’est le respect de la personne. Je ne vais pas interroger les gens que je fréquente. D’ailleurs comment pourrai je deviner qui dit vrai ou pas ?

Je ne peux plus me rendre dans les villes d’a coté pour voir d’autres magasins.Dans ma petite commune il n’y a qu’un Lidl et rien d’autre. Pourtant j’ai des besoins. Je suis choqué du dossier qui a été fait sur moi et toute cette situation me déprime. Moi qui arrive à peine à survivre.

 

ADM

contact.admf@gmail.com

Tél 07 81 84 28 51

 

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Princessezoebebesecoue |
aa lr |
Arnaquesanti |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gokaiartsmartiaux
| Formation Espace Bernanos
| FO André Chaussures