LES METHODES CRAPULEUSES DE CERTAINES ORGANISATIONS PRÔNANT UNE GUERRE ENTRE LES COMMUNAUTES DOIVENT ÊTRE CONDAMNEES

15 mai 2018

Action

 

 

ADM New Logo 2

Association Droits des Musulmans

Paris le 15 mai 2018

COMMUNIQUE DE PRESSE   ADM

 

 

LES METHODES CRAPULEUSES DE CERTAINES ORGANISATIONS PRÔNANT UNE GUERRE ENTRE LES COMMUNAUTES DOIVENT ÊTRE CONDAMNEES[i]

 

Yassine Bellatar, Rokhaya Diallo, Madjid Messaoudene, Asif Arif et même certaines organisations œuvrant pour la lutte contre le racisme antimusulmans sont pris pour cibles dans des tweets virulents mélangeant fake news et volonté claire de nuire à autrui. Les accusations qu’ils portent visent à discréditer et empêcher toute liberté d’expression qui ne serait pas en accord avec leurs idées. « Islamistes, complicité avec les terroristes» et autres termes complètement décontextualisés sont utilisés afin de porter atteinte à des voix qui tentent de s’exprimer dans le débat public pour condamner les discriminations contre la minorité musulmane.

Quoi que disent ces individus, ils sont forcément coupables. La culture du soupçon émanant de l’état d’urgence et des critères de radicalisation[ii] - se résumant par « nous avons des raisons sérieuses de penser » – a totalement pris le pas sur les réseaux sociaux et cela sans aucun fondement. Ce groupuscule n’a que pour méthode d’expression les réseaux sociaux, le terrain les ayant bannis de toute crédibilité

Harcèlement et fakes news sur les militants et défenseurs des droits

Le Printemps républicain et tous les trolls[iii] chargés de diffuser les idées de cette « association » prônent ainsi une laïcité de combat contre la minorité musulmane, cherchant à lui imposer un athéisme qu’ils érigent en religion d’État et ciblent tout musulman visible (voile, barbe etc.) attaché à sa liberté de conscience et de culte ainsi que ceux qui militent contre ce racisme antimusulman. Ils en font un ennemi de l’intérieur bafouant les droits fondamentaux allant à l’encontre même du Pacte international des droits civils et politiques. Comme par exemples les multiples personnalités signataires de la tribune intitulée : Manifeste « contre le nouvel antisémitisme »[iv] cette dernière insinue l’idée que les musulmans sont « génétiquement » antisémites signées par 300 personnalités tel que l’ancien Premier ministre Valls Emanuel, l’ancien Président Nicolas Sarkozy et Laurent Wauquiez[v]- Cette tribune a été  rédigé par Philippe Val, l’ancien directeur de Charlie Hebdo, lie directement les musulmans au terrorisme et appellent à supprimer des passages du coran. Visant à faire un procès d’intention à l’islam et aux musulmans sur leur confession et sur leurs croyances, elle œuvre dans l’impunité la plus totale et harcèle plusieurs individus.

Leurs méthodes :

1          il cible une personne, une association et lance un twett tendancieux et discriminant avec une obsession sur les musulmans. Tout ceux qui sont en désaccord subissent le même traitement qu’ils soient intellectuels, politiques, journaliste.

2          Les identitaires ( extrême droite)  s’associent à eux dans ces campagnes de telle manière à ce qu’il ne forme plus qu’un et s’entraident dans le harcèlement. Ils fouilles les compte screen ( prises de vues des pages des victimes) sortent les sreen de leur contexte et ajoutent une description déviée et en l’instrumentalisant. L’objectif est de diaboliser la personne et de la discréditer puis ensemble ; ils  harcèlent la cible.

3          Marianne, Valeur Actuelle, Causeur, Figaro leur offre des tribune pour appuyer ces campagnes haineux contre les musulmans et ceux qui dénoncent la discrimination contre les musulmans.

 

Comme par exemple ;  Maryam Pougetoux  la présidente de l’Unef  est la dernière  victime d’un déferlement raciste antimusulman lancé par Laurent Bouvet fondateur du printemps républicain, repris par Céline Pina  dans un post complotiste sur Facebook utilisant les mots « islamiste, indigéniste, infiltration» les qualificatifs du printemps républicain et des identitaires des islamistes qui envahissent la France, l’Europe. Surfer sur les peurs, attiser la haine, L’objectif est simple diaboliser, déshumaniser afin d’effacer les musulmans de l’espace public.

L’UNEF  apportera son soutien à la jeune étudiante dans un communiqué diffusé sur Tweeter : « @UNEF CP  UNEF Sorbonne Université:#SoutienAMaryam, la présidente de @unefparis4, victime d’un harcèlement sur les réseaux sociaux. Nous condamnons fermement le déferlement de haine raciste, sexiste et islamophobe dont Maryam est victime.L’@UNEF soutient Maryam contre ces attaques! »

 

Libération dans un article[vi]  à propos du printemps républicain et cette haine sur les réseaux sociaux qui vise Maryam, Mennel et bien d’autres notera :  « Finalement, c’est simple : si l’on veut exclure une personne (réellement ou supposément) musulmane du débat public, il suffit de l’accuser d’être islamiste, en profitant du flou sémantique qui entoure ce mot depuis plusieurs décennies maintenant. Il sera toujours temps de prouver plus tard que l’on a raison, en invoquant le fait qu’elle a un jour rencontré telle ou telle personne, posté tel ou tel message sur Facebook. C’est la procédure qui fut appliquée à la chanteuse Mennel en février, lorsqu’elle se présenta à l’émission The Voice coiffée d’un turban. Suspecte, forcément suspecte »

 

C’est ainsi que se sentant pousser des ailes ;  Valeurs Actuelles nostalgique du nazisme a fait un numéro sur Georges Soros, « le juif  milliardaire et qui complote contre la France pour l’islamiser » Avec la description des musulmans comme des terroristes; comme des envahisseurs ! On passe du Judéo-bolchevisme  au judéo- Islamisme  un remake des années 30 qui a conduit à la deuxième guerre mondiale. Shlomo Sand professeur d’histoire  dénoncera cela dans une tribune sur L’OBS intitulée « Du « judéo-bolchévisme » à « l’islamo-gauchisme » : une même tentative de faire diversion »

Son analyse sur cette rhétorique : « Cette symbiose propagandiste s’avéra très efficace, et elle conduisit, entre autres, à ce que plus de 5 millions de Juifs croyants, et leurs descendants, ainsi que 2 millions de soldats soviétiques furent exterminés, en même temps, dans les camps de la mort nazis. Hitler avait ainsi espéré enrayer le « danger » d’une conquête judéo-bolchévique de l’Europe. »

Alors comment en 2018 peut on faire des unes pareilles ? Quelle est la prochaine étape ?  Pourquoi aucun de ceux qui crie au «  nouvel antisémitisme » issue de l’ADN des musulmans ne réagissent pas? Pourtant le voilà « l’ANTISEMITISME » ! Pourquoi ce silence?

 

Ces groupuscule ciblent des personnalités ; les défenseurs des droits ; font croire à un complot par des fakes news. A une islamisation de l’Europe par les musulmans et les réfugiés. Tous ceux qui viennent en aide sont harcelés et dénigrés sur les réseaux sociaux mais aussi sur les certains médias qui  véhiculent ces idées xénophobes.

 

 

L’objectif est d’invisibiliser les musulmans

A ce titre, L’humanité titrait : Le Printemps républicain, un pouvoir de nuisance orageux [vii]

Le Printemps républicain a beau être groupusculaire, sa capacité de nuisance dans le débat public ne faiblit pas. À chaque polémique piégée, cabale médiatique et autres « paniques identitaires », le mouvement cofondé par Laurent Bouvet en 2016 n’est jamais loin. C’est encore le cas aujourd’hui avec le « manifeste contre le nouvel antisémitisme ».

« Au nom d’une bataille culturelle contre l’islamisme, le Printemps républicain peine à cacher son obsession : les musulmans »[viii].

Sous prétexte de défendre la laïcité ils chassent les musulmans de l’espace public et médiatique. L’objectif est de fracturer la cohésion nationale en provoquant une guerre des communautés. Ce mouvement – pointé du doigt par différents médias et personnalités..

Le politologue et sociologue Geoffroy de Lagasnerie soulignera « Lorsque l’on veut comprendre un phénomène social et politique, il ne faut pas se concentrer sur la manière dont il se présente. Il faut regarder ce qu’il fait objectivement (…). Et ce que fait aujourd’hui, objectivement, le Printemps républicain, c’est une succession de campagnes qui prennent pour cibles des Noirs et des Arabes afin de les renvoyer à l’illégitimité et à l’invisibilité. »[ix]

C’est Ainsi qu’Asif Arif, Madjid Messaoudene, Rokhaya Diallo, Jean-Louis Bianco, Nicolas Cadène, Yassine Belattar et la liste est longue se font constamment harcelés en ligne, procédés que nous condamnons fermement. Aujourd’hui, ADM étudie les possibilités de dépôt de plaintes avec certaines des personnes attaquées.

 

Les actions d’ADM contre la cyber-haine sur les réseaux sociaux

ADM a été la première organisation à dénoncer cette tribune quelques heures après sa parution. Nous sommes heureux de voir qu’elle a inspiré le réseau associatif de la communauté musulmane et bien au-delà qui condamne elle aussi fermement cette tribune raciste antimusulmane.[x]

 

ADM a fait un travail de fond et de veille sur ce mouvement du Printemps Républicain afin :

  1. D’analyser les lanceurs de polémiques les plus actifs;.

2.De suivre la diffusion de leurs campagnes d’harcèlement sur les réseaux sociaux, appuyées par certains médias ;

3.De soutenir les victimes par la médiation et par le dépôt de plaintes.

C’est ainsi que nous avons dévoilé Sofia Isbak[xi] véritable pont entre l’extrême droite et le Printemps républicain. Adoubée et félicitée par Laurent Bouvet, fondateur du Printemps républicain, qui ne cache pas son dessin. Nous avons ainsi révélé leurs méthodes visant à polluer le débat public et lyncher Mennel candidate à The Voice sur les réseaux sociaux amenant à son exclusion de l’émission. L’utilisation des réseaux sociaux par ce mouvement identitaires déchire la cohésion nationale en stigmatisant les musulmans ; certains médias appuyant leurs polémiques en les relayant[xii].

Notre intervention et notre travail afin de dénoncer leurs procédés a incité des personnes victimes de cyber harcèlement à réagir comme par exemple Nassira El Moaddem du Bondy blog, Samuel Laurent , journaliste des décodeurs qui avait bien analysé leurs méthodes et qui déclarait : « Je suis sur Twitter depuis 2008, et j’ai été trollé par à peu près tous les groupes constitués qu’on y trouve. J’ai rarement vu ce niveau d’organisation et de systématisme dans la méthode (enfin j’ai bien des comparaisons mais elles vont pas vous plaire) » [xiii]

 

Ce Tweet lui a valu un harcèlement en meute [xiv]comme sait faire le Printemps républicain. L’humanité écrivait à ce propos dans ses colonnes que « pour saturer l’espace public et démonter ses adversaires, le Printemps républicain n’hésite pas à emprunter les pires méthodes de dénigrement public. »[xv]

 

En outre, l’OBS a fait une enquête très intéressante sur les nuisances, le harcèlement  de ce groupuscule, ses partisans, ses soutiens ;ces cibles, son obsession de l’islam …intitulé : « Printemps républicain : enquête sur les croisés de la laïcité » [xvi] Un député de LREM leur confia : « Un député de LREM estime qu’il est urgent de «  siffler la fin de la récréation » ». Le printemps républicain est devenu une police de la pensée qui promeut un identitarisme républicain. J’en ai assez qu’il utilise la laïcité pour diviser. »

ADM a agit en soutien aux victimes par médiation et voie de plainte. C’est ainsi que le compte  sous le pseudo «  Sofia Izbak » a fini par fermer son compte – à la suite de nombreuses plaintes –  Sur ce compte [xvii] des photos de personnes musulmanes étaient publiées, chacune d’elle ayant pour titre « islamiste [xviii].

 

ADM continue ce travail contre le cyber harcèlement et contre le racisme antimusulman. Vous pouvez nous aider en signalant des publications racistes antimusulmanes.


[i] Belloubet sur l’antisémitisme : « tout faire pour éviter une guerre des communautés » , Europe1 le 22 Avril 2018

[ii] ADM Rapport : Les conséquences de l’état d’urgence en France sur les droits de l’homme 25 septembre 2017

 

[iii] Le terme troll désigne, dans le jargon de l’internet, un personnage malfaisant dont le but premier est de perturber le fonctionnement des forums de discussion :  Site www.commentcamarche.com/faq/3610-qu-est-ce-qu-un-troll-informatiqueCCM ASTUCE Troll internet

[iv] 300 personnalités signent un virulent manifeste « contre le nouvel antisémitisme » en France  Huffingpost 22/04/2018

 

[v] Voir liste en dessous de l’article Manifeste «contre le nouvel antisémitisme» Le Parisien |21 avril 2018,

 

[vi] Voile, «islamisme»… de Mennel à Maryam Pougetoux, des polémiques et des méthodes qui se répètent Libération Par Frantz Durupt — 14 mai 2018 à 16:02

 

[vii] L’Humanité, Polémiques. Le Printemps républicain, un pouvoir de nuisance orageux, 25 avril 2018 25

[viii] L’humanité.fr, Audrey Loussouarn, Polémiques. Le Printemps républicain, un pouvoir de nuisance orageux, 25 avril 2018, https://www.humanite.fr/polemiques-le-printemps-republicain-un-pouvoir-de-nuisance-orageux-654297

[ix] Ibid

[x] Communiqué ADM: Une violente charge contre les musulmans de France a été publiée dans Le Parisien

http://adm1.unblog.fr/2018/04/22/communique-adm-une-violente-charge-contre-les-musulmans-de-france-a-ete-publiee-dans-le-parisien/

 

 

[xi] https://mobile.twitter.com/ADM_Action/status/962270773011415040.

[xii] https://mobile.twitter.com/ADM_Action/status/962270773011415040

[xiii] https://mobile.twitter.com/TheDopeTn/status/963069006625124352

[xiv] Un véritable effet de meute que certains journalistes, notamment du Figaro, décrivent même comme une chasse à l’homme. La belle affaire! La réalité est que ces phénomènes traduisent des mouvements citoyens de masse que même les chaines d’info en continu ne peuvent plus ignorer. Une partie grandissante de l’agenda médiatique se retrouve donc directement sous l’influence de ses réseaux.

Réseaux sociaux, politiques et militants, l’effet de meute Mar 10, 2017 Médieum.com

[xv] Ibid Nous remercions les états pour les plus de  68 recommandations concernant les discriminations des minorités religieuse et ethniques.

 

Les mesures administratives Etat d’urgence et SILT ont accentués la discrimination à l’égard des musulmans.  Dans son rapport[xv] Amnesty était inquiète de «l’application discriminatoire et arbitraire »  des mesures d’état d’urgence.  ; elles ont ciblés principalement les musulmans pratiquants ; ADM révèle dans son rapport que le ciblage ethnique et religieux vient de critères de radicalisations diffusé à l’ensemble des institutions est basé essentiellement sur  la pratique religieuse musulmane.[xv]

 

Ces critères discriminatoires ont conduit à un amalgame entre le terrorisme et les musulmans. Des procès d’intention et la logique du soupçon émanant de la diffusion des signes de radicalisation sur les réseaux sociaux la CNCDH[xv] avait mis en garde contre sa diffusion et les amalgames  de l’état d’urgence qui a fait un ciblage sur musulmans avec des critères discriminatoire « Ce faisant, la logique de suspicion à l’égard des personnes musulmanes, arborant certains signes d’appartenance confessionnelle, a pu s’étendre à l’ensemble de la population, à la faveur de certains discours politiques »

 

La Rapporteure spéciale des Nations Unies sur la promotion des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste à l’issue de sa visite en France en mai dernier  a souligné « Il apparaît clairement que la communauté musulmane française est celle qui a été principalement visée par des mesures d’exception aussi bien pendant l’état d’urgence qu’à l’heure actuelle dans le cadre de la nouvelle loi, assortie d’autres mesures antiterroristes », [xv]

 

[xvi] Printemps républicain : enquête sur les croisés de la laïcité Au nom d’une bataille culturelle contre l’islamisme politique, le mouvement, né à gauche il y a deux ans, multiplie les controverses souvent stériles. OBS Publié le 21 avril 2018

 

[xviii] [17] https://mobile.twitter.com/ADM_Action/status/962270773011415040

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Princessezoebebesecoue |
aa lr |
Arnaquesanti |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gokaiartsmartiaux
| Formation Espace Bernanos
| FO André Chaussures